La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Les buts de notre association

Bienvenu sur le site de notre association  ! ARL Suisse a pour but de :

  • constituer un pôle de compétences et promouvoir la pratique des ARL en Suisse
  • représenter une communauté de pratique entre formateurs et formatrices habilité-e-s* par les auteurs des ARL, praticiens et praticiennes en ARL et professionnel-le-s sensibilisé-e-s à la méthode
  • favoriser le développement des ARL sur le plan de l’information, de la formation de praticien-nes, de la formation continue et de la recherche (réflexion)
  • créer des synergies avec des institutions de formation, des associations, des professionnel-le-s sensibles à l’éducabilité et à la remédiation cognitive en général.

La journée de formation/échanges sur le thème du rituel a eu lieu le samedi 1er octobre 2016 à Lausanne et a été un succès. Un grand merci à Elisabeth Perry, co-auteure de ARL, pour son intervention.

* Formateur habilité par les Auteurs des ARL à dispenser des formations de formateurs

 

L’“Atelier de raisonnement logique”, une démarche de remédiation cognitive pour aider à apprendre  

Dans notre pratique quotidienne d’enseignant-e, de formateur-trice, nous nous heurtons souvent aux difficultés d’apprentissage de certain-e-s apprenant-e-s. Nous constatons que leur mode de raisonnement est déficient, qu’ils-elles manquent de confiance et aussi de méthodes de travail et de démarches adaptées aux différentes situations d’apprentissage.

La remédiation cognitive est une piste intéressante pour faire face à ces situations. Les Ateliers de raisonnement logique – ARL – représentent un outil parmi d’autres créés pour pallier les difficultés des adolescents et des adultes. Il s’agit, à travers cette démarche, de réduire l’écart entre le niveau cognitif des apprenant-e-s et le niveau requis pour aborder une situation nouvelle, pour résoudre un problème.

Il n’est pas question de considérer que toutes les difficultés des élèves sont explicables par le seul niveau cognitif mais celui-ci peut être une cause importante de l’échec scolaire et il faut des moyens pour y remédier.

 

L’objectif de l’ARL est donc de faire progresser les personnes dans leurs modes de raisonnement et en parallèle de réduire les obstacles socio-affectifs. La démarche permet d’analyser d’une part les étapes par lesquelles il est nécessaire de passer pour réussir un exercice et d’autre part les opérations intellectuelles qu’il faut mettre en œuvre pour apprendre, pour comprendre.

Concrètement, il s’agit de déterminer le niveau cognitif des élèves, de constituer des petites équipes de travail, d’adopter des principes pédagogiques particuliers. La progression se fait à travers des séries d’exercices sous forme de fiches présentant des situations proches de la vie quotidienne. Les exercices sont relatifs à des opérations intellectuelles indispensables pour résoudre les problèmes quelle que soit la discipline comme par exemple la correspondance terme à terme, la sériation, la complémentarité, la combinatoire, la proportionnalité.

 

L’outil ARL s’adresse à un public d’adolescent-e-s et d’adultes.  A travers les multiples expériences vécues en formation professionnelle et en formation d’adultes, nous  avons observé des changements importants au niveau des méthodes de travail, des capacités logiques de réflexion (capacités à réfléchir, à anticiper, à prendre du recul...), des aptitudes à l’abstraction. Les ARL enclenchent souvent des réussites dans l’apprentissage et amènent progressivement les jeunes et les adultes à être plus en  confiance, à s’engager, à établir de meilleures relations.

Marcia Tschopp-Crettaz – avril 2016